Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quels protocoles pour les études consommateurs en espace immersif ?

Pin it!

La salle immersive muti-sensorielle proposée par THE LAB IN THE BAG constitue un nouveau et fantastique terrain de jeu pour les études consommateurs et les brainstorming augmentés.

 

Grâce aux multiples stimuli sensoriels mis en scénarii immersifs, il est en effet possible de :

- recréer et standardiser un contexte de consommation pour garantir sa reproductibilité,

- multiplier les contextes à moindre coût et varier les paramètres sensoriels,

- détecter le meilleur couple produit-contexte,

- évaluer l’impact social sur la perception ou la préférence en comparant scénarii individuels et collectifs,

- neutraliser l’effet temporel (heure de la journée, saison)

- jouer avec l’espace-temps : 1 journée en 1 heure, multi-lieux…

 

Les protocoles expérimentaux de tests en espace immersifs restent encore à définir et à évaluer. De nombreuses questions méthodologiques devront ainsi être adressées, par exemple :

- Doit-on prévoir une phase de pré-immersion ? De quelle nature ?

- Que doivent "faire" les consommateurs quand ils sont dans une salle immersive ?  

- Comment définir l'action la plus à même de rendre l'expérience la plus réaliste possible ? Faut-il les laisser libres ? leur demander de se focaliser sur l'instant ? ou sur le produit consommé ?

- Est-ce que les actions (gestes ? séquences de gestes ? choix ...) des consommateurs en situation immersive ont un effet sur la discrimination de produits testés ?

- Comment recueille-t-on l’information (enregistrement vidéo et son, questionnaires, tablettes, mobile…) et à quel moment (en direct ou après l’expérience immersive) ?

 

Nous avons pu aborder ces questions à l'occasion de la journée annuelle de l'association LE SENSOLIER en novembre dernier :


 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel