Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le laboratoire immersif pour contextualiser l'analyse sensorielle

Pin it!

L'image ci-dessus est une vue d'un concept en cours de développement chez The Lab in the Bag : une cabine sensorielle équipée d'un kit immersif (vue, son, odeurs, vent, température)

 

Ce développement fait suite aux travaux collaboratifs menés par AgroParistech, The Lab in the Bag et Repères sur les tests de produits en espaces immersifs.

 

Notre conviction est que le laboratoire de test doit évoluer d'un espace neutre vers un espace contextualisé.  

 

Il est bien établi que le contexte expérimental influe sur la réponse hédonique des consommateurs, avec de nombreux paramètres pouvant impacter le jugement : lieu de test, heure, contexte social,...

 

Les mesures réalisées en laboratoires standardisés risquent donc d'être peu prédictives de la perception des consommateurs dans la vraie vie. 

 

La contextualisation du laboratoire apparaît comme une piste très prometteuse pour gagner en fiabilité. Ainsi l'équipe de Nancy Holthuysen (Wageningen Food & Biobased Research) a démontré récemment comment la création d'un décor d'intérieur d'avion avait pu permettre de reproduire en laboratoire des résultats obtenus en situation de vol, tandis que la salle de test traditionnelle apportait des résultats divergents. Autre exemple, le travail mené par AgroParisTechThe Lab in the Bag et Repères a mis en évidence dans le cas des bières sans alcool une interaction contexte-produit et une neutralisation en contexte immersif des effets de l'heure de test (plus de détails ici).   

 

Au delà d'une simple reconstitution des contextes, le laboratoire immersif sera un véritable "terrain de jeu" pour les études consommateurs, avec des potentialités inédites :

Bien sûr assurer une standardisation, en s'assurant de pouvoir reproduire fidèlement les différents contextes, pour offrir une plus grande fiabilité des données,

Mais surtout jouer sur le réel : moduler les sens et mesurer l'impact de ces variations, travailler sur l'espace-temps (une succession de lieux ou de moments, reconstituer 1 journée en 5 minutes, créer un effet de stress...)  

 

Jusqu'à présent ces recherches ont été menées auprès de consommateurs naïfs mais notre hypothèse est que la contextualisation du laboratoire sera également une opportunité pour les mesures descriptives réalisées par des jurys d'expert qui, bien que formés, n'en restent pas moins humains et soumis à des influences inconscientes.

 

Nous espérons pouvoir mener prochainement des expérimentations pour valider cette piste. A suivre...  

 

Voici une présentation sur le sujet effectuée à la dernière journée annuelle de la SFAS (Société Française d'Analyse Sensorielle) :

 
 

Commentaires

  • Bel article
    Les outils immersifs ouvrent de nouvelles voies sensorielles et emotionnelles

Écrire un commentaire

Optionnel